monter

I.
Monter. v. n. Se transporter en un lieu plus haut que celuy où l'on estoit. En ce sens il se dit des hommes & des animaux. Monter viste. monter facilement. monter avec peine. monter lentement. monter bien haut. c'est un pays inegal, on ne fait que monter & descendre. monter à un arbre, au haut d'un arbre. monter à une tour, au haut d'une tour, au haut d'une maison. monter à une eschelle. monter à l'assaut, à l'escalade, à la bresche. nostre Seigneur est monté au ciel. monter dans une chambre, dans un carrosse, dans une galerie. monter en carrosse, en litiere. monter en chaire pour prescher. monter sur une hauteur, sur une montagne. monter sur un escabeau, sur un siege, sur une chaise. monter à cheval. monter sur un cheval. monter en croupe. monter à cheval sans avantage. les escureuils montent au haut des arbres. les chamois montent au haut des rochers. il n'y a point d'oiseau qui monte plus haut que l'aigle.
On dit, Monter sur un vaisseau, pour dire, S'embarquer sur un vaisseau. Nous montasmes sur un tel vaisseau pour faire le trajet.
On dit, Monter au vent, pour dire, Gagner le vent, prendre l'avantage du vent.
On dit aussi, Monter en chaire, pour dire, Prescher. C'est une chose difficile que de monter tous les jours en chaire.
On dit encore, Monter à cheval, pour dire, Manier un cheval; Et ainsi on dit, qu'Un jeune homme apprend à monter à cheval, pour dire, qu'Il apprend à bien manier un cheval; Et on dit, qu'Un Escuyer monstre bien à monter à cheval, pour dire, qu'Il monstre à bien manier un cheval, à s'en bien servir.
Monter. Se dit aussi d'Un Officier de guerre, d'un Magistrat &c. qui par l'ordre de l'ancienneté, ou autrement, passe à un poste, à un degré au dessus de celuy qu'il occupoit; Et cela ne se dit que lorsque le poste où l'on passe est dans le mesme corps, dans la mesme compagnie que l'on quitte. Il estoit Enseigne, il a monté à la Lieutenance. il a monté par tous les degrez. c'est à ce Conseiller-là à monter à la Grand'Chambre.
Il se dit aussi d'un escolier qui passe d'une basse classe à une plus haute. Il estoit en troisiesme, il est monté en seconde.
On dit prov. & fig. Monter sur ses grands chevaux, pour dire, Prendre les choses avec hauteur, marquer de la colere, de l'indignation & de la fierté dans ses paroles.
Il se dit aussi, pour dire, Traiter avec des termes magnifiques un sujet qui ne doit estre traité que simplement. Dés l'entrée de son discours il monta sur ses grands chevaux.
On dit aussi, Monter sur ses argots, pour dire, s'Eslever d'action & de parole avec chaleur & audace.
On dit aussi fig. Monter au faiste des honneurs, pour dire, Parvenir aux plus grandes dignitez.
On dit prov. & fig. Monter aux nuës, pour dire, S'emporter subitement de colere. Quand on luy
parle de celà, il monte aux nuës. vous me feriez monter aux nuës.
Monter, signifie aussi, s'Eslever; Et en ce sens il se dit de certains corps naturels qui s'eslevent en haut, comme l'air, l'eau, le feu &c. La riviere a monté cette année à une telle hauteur, jusqu'à une telle hauteur. au deluge l'eau monta quinze coudées au-dessus des plus hautes montagnes, les vapeurs, les fumées montent au cerveau. il luy monte des chaleurs à la teste. le feu, le sang, la rougeur me monte au visage. la seve monte aux arbres. le broüillard monte.
On dit qu'Un mur monte trop haut, pour dire, qu'Il a trop de hauteur.
On dit fig. d'Une vieille fille, qu'Elle monte en graine, pour dire, qu Elle ne trouve point à se marier.
On dit du soleil & des autres astres, qu'Ils montent, qu'ils montent sur l'horizon, pour dire, qu'Ils s'eslevent sur l'horizon.
Monter, signifie aussi fig. Hausser de prix, croistre en valeur. Le bled est monté, a monté jusqu'à vingt francs le septier. faire monter bien haut une charge, des meubles en les encherissant.
Il signifie aussi, Croistre, s'accroistre. Sa puissance monta à un tel point. sa cruauté, son avarice monterent à un tel excez. son orguëil, son insolence monterent &c.
On dit d'Un homme, qu'Il a monté sur le theatre, pour dire, qu'Il a esté Comedien.
Monter, Se met aussi quelquefois avec le regime du verbe actif. Monter une montagne, monter des degrez. monter un escalier, une montée.
On dit, Monter un vaisseau, pour dire, Estre sur un vaisseau, & en avoir le commandement. Un tel Capitaine montoit un tel vaisseau.
On dit aussi, Monter un cheval, pour dire, Estre monté sur un cheval. Il monte un cheval blanc, un coursier de Naples, un Barbe, un cheval d'Espagne.
Monter un cheval, signifie aussi, Faire manier un cheval, luy faire faire le manege. Il a monté trois chevaux ce matin.
On dit aussi, Monter un Cavalier, pour dire, Luy fournir de cheval. Il luy en a cousté tant pour monter chaque Cavalier. il a monté toute sa compagnie à ses dépens.
On dit, Monter la garde; Et cela se dit d'une troupe de gens de guerre qui va faire garde en quelque endroit. C'est à une telle Compagnie, à un tel Capitaine à monter la garde.
On dit aussi, Monter la tranchée, pour dire, Monter la garde dans la tranchée.
Monter, signifie aussi, Porter, transporter quelque chose en haut, ou l'y eslever. Il faut monter tous ces meubles-là dans une chambre. monter du foin au grenier. on ne peut monter les grosses pierres sur les bastimens qu'avec des gruës.
On dit, Monter un ouvrage d'orfevrerie, de menuiserie, de serrurerie &c. pour dire, En assembler les pieces les unes avec les autres. Monter une croix de diamants, des pendants d'oreilles. monter une armoire, un buffet. monter une porte de fer, une balustrade &c.
On dit aussi, Monter une horloge, une monstre, un reveil-matin, un tourne-broche &c. pour dire, En bander les ressorts, ou en rehausser les contrepoids.
On dit encore, Monter un mestier, pour dire, Accommoder, & tendre sur le mestier l'estoffe, la toile, le cannevas où l'on veut travailler.
On dit aussi, Monter un luth, une guitarre, une viole &c. pour dire, Y mettre des cordes, y remettre d'autres cordes d'un bout à l'autre. Il m'a cousté tant pour faire monter mon luth; Et l'on dit, qu'Un luth est bien monté, est mal monté, pour dire, qu'Il a de bonnes cordes, de mauvaises cordes.
On dit aussi, Monter un luth, un clavessin &c. pour dire, Le hausser d'un ton, d'un demi-ton. On a monté ce luth trop haut.
On dit dans le mesme sens, Monter une corde de luth, de clavessin.
II.
Monter, se monter, Se dit aussi, d'Un total composé de plusieurs sommes, de plusieurs nombres. Toutes ces sommes se montent à cent mille francs. les parties de ces ouvriers montent, se montent à tant. son armée monte, se monte à vingt mille hommes.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • monter — [ mɔ̃te ] v. <conjug. : 1> • v. 980; lat. pop. °montare, de mons → mont I ♦ V. intr. (auxil. être ou avoir) A ♦ (Êtres animés) 1 ♦ Se déplacer dans un mouvement de bas en haut; se transporter vers un lieu plus haut que celui où l on était,… …   Encyclopédie Universelle

  • monter — Monter, Ascendere, Facere ascensionem ad locum aliquem. Monter aucun jusques au ciel, Ferre in astra, vel In caelum ferre. Monter en chaire pour parler au peuple, Ascendere in concionem. Monter emmont, Superare, Scandere. Monter emmont le mur,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Mönter — ist der Familienname folgender Personen: Friedhelm Mönter (1946–2009), deutscher Journalist und Radiomoderator Gregor Mönter (* 1967), deutscher Comedy Darsteller und Coach/Dramaturg für andere Künstler Petra Mönter (* 1962), deutsche Autorin …   Deutsch Wikipedia

  • monter — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mos I, Mc. montererze; lm M. montererzy {{/stl 8}}{{stl 7}} wykwalifikowany pracownik zajmujący się składaniem i naprawą maszyn, urządzeń i instalacji : {{/stl 7}}{{stl 10}}Monter instalacji przemysłowych. Ekipa monterów.… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • mòntēr — m 〈G montéra〉 onaj koji obavlja montažu (strojeva, uređaja i sl.) …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • monter — mòntēr m <G montéra> DEFINICIJA onaj koji obavlja montažu (strojeva, uređaja i sl.) ETIMOLOGIJA vidi montaža …   Hrvatski jezični portal

  • monter — (mon té) v. n. 1°   Aller en un lieu plus haut que celui où l on était. 2°   Monter chez quelqu un, aller dans son logis situé au premier étage ou plus haut. 3°   Monter à cheval. 4°   Monter à l assaut. 5°   Monter en voiture, monter sur un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MONTER — v. n. Se transporter dans un lieu plus haut que celui où l on était. En ce sens, il se dit Des hommes et des animaux. Monter vite, facilement. Monter avec peine. Monter lentement. Monter plus haut, bien haut. C est un pays inégal, on ne fait que… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MONTER — v. intr. Se déplacer de bas en haut, en parlant des êtres animés. Monter vite, facilement. Monter avec peine. Monter lentement. Monter plus haut. C’est un pays inégal, on ne fait que monter et descendre. Monter sur un arbre, à un arbre, au haut… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • monter — vi. , aller ou venir en haut ; gravir. vt. , porter en haut, hisser : MONTÂ (Aillon Vieux., Aix.017, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228, Bellecombe Bauges.153, Bellevaux, Billième, Chamonix, Compôte Bauges.271, Cordon.083, Côte Aime, Doucy… …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.